Des « Pommes de Touline » comme des bibelots…

Dès que l’on voit une « Pomme de Touline » quelque part, tout des suite ça sent la Bretagne, la mer, les aventures maritimes… Posez-là sur un meuble, sur une pile de livre, sur une table basse…et c’est certain, ça va causer embruns, plages et vacances bretonnes à la maison !

Une signature marine et aérienne tout à la fois puisque cet objet est traditionnellement destiné à s’élever dans les airs pour permettre l’amarrage ! Toute en chanvre naturel, cette « Pommes de Touline » en version « bibelot » est une authentique décoration d’intérieur. Parfaitement cylindrique, il suffit de lui trouver un petit endroit sympa pour entendre le cris des goélands et le bruit des vagues…

Diamètre = 11 cm
Cordage utilisé : Chanvre Naturel
Longueur du cordage utilisé = 6 mètres
Diamètre du cordage utilisé = 12 mm
Poids = 0,600 kg

Une « Pomme de Tireveille » comme un bibelot étoilé…

Des « Pommes de Touline » très décoratives qui témoignent du patrimoine maritime de Bretagne…

A poser sur un meuble, une étagère, une bibliothèque, un bureau…une signature marine et aérienne tout à la fois puisque cet objet est destiné à s’élever dans l’air pour permettre l’amarrage !

Le « Comptoir de la Fleur de France » est heureux de vous présenter sa « Pomme de Tireveille »! Réalisation particulièrement délicate qui exige du Mateloteur un peu de concentration afin d’équilibrer harmonieusement la « Touline ». Nouage difficile, serrage difficile…ce nœud se fait désirer autant qu’il se mérite ! Un bien bel objet qui associe « Pomme de Touline » et « Noeud d’Etoile ».

Hauteur = 22-25 cm – Diamètre de la Pomme de Touline = 10 cm – Cordages utilisés : chanvre naturel – Longueur du cordage utilisé = 4 mètres – Diamètre du cordage utilisé = 10 mm – Une boule en hêtre tournée artisanalement fait battre son petit cœur !

Trio de flotteur de pêche en verre soufflé artisanalement

Autrefois, les boules de verre matelotées, étaient utilisées comme flotteurs sur les bouées à pavillon, sur les orins (cordages reliant la bouée aux filets ou aux casiers) afin d’indiquer le sens du courant et permettre un meilleure « levage »…

Pour les amarrer et les mettre à l’abri des chocs, les Marins-Pêcheurs les « matelotaient » pendant l’hiver, les entourant d’un « bout » (prononcer « boutte » = cordage) en chanvre naturel. Le chanvre ne résistant pas à l’humidité, ces flotteurs de pêche étaient ensuite « coaltarés » (plongés dans le bitume liquide), afin de les protéger…

Le « Comptoir de la Fleur de France », désireux de retrouver les gestes d’autrefois, souffle ses « boules de verre » et les « emballe » patiemment…les transformant en véritables « Flotteurs de Pêche » !

3 boules – Chaque boule mesure 8 cm de diamètre – Hauteur = 40 cm – Diamètre = 8 cm – Liège « vintage » – Cordage utilisé : chanvre naturel – Couleurs : 3 couleurs (rouge,vert,bleu)

Flotteurs de pêche en verre soufflé artisanalement

Autrefois, les boules de verre matelotées, étaient utilisées comme flotteurs sur les bouées à pavillon (comme éléments de flottaison), sur les orins (cordages reliant la bouée aux filets ou aux casiers) afin d’indiquer le sens du courant et permettre un meilleure « levage », sur les filets eux-mêmes afin de les stabiliser verticalement au fond de l’eau.

Pour les amarrer et les mettre à l’abri des chocs, les Marins-Pêcheurs les « matelotaient » pendant l’hiver, les entourant d’un « bout » (prononcer « boutte » = cordage) en chanvre naturel. Le chanvre ne résistant pas à l’humidité, ces flotteurs de pêche étaient ensuite « coaltarés » (plongés dans le bitume liquide), afin de les protéger… Le « Comptoir de la Fleur de France », désireux de retrouver les gestes d’autrefois, souffle ses « boules de verre » et les « emballe » patiemment…les transformant en véritables « Flotteurs de Pêche » !

Hauteur = 18 cm Diamètre = 8 cm – Verre soufflé à la main par Laurent Lesiourd, Maître verrier à Pont-Aven – Cordage utilisé : chanvre naturel et lin naturel écru – Couleurs : vert (existe également en jaune, bleu et rouge)

Flotteur de pêche en verre moulé artisanalement recouvert d’un filet en nouages marins

Autrefois, les boules de verre matelotées, étaient utilisées comme flotteurs sur les bouées à pavillon (comme éléments de flottaison), sur les orins (cordages reliant la bouée aux filets ou aux casiers) afin d’indiquer le sens du courant et permettre un meilleure « levage », sur les filets eux-mêmes afin de les stabiliser verticalement au fond de l’eau. Pour les amarrer et les mettre à l’abri des chocs, les Marins-Pêcheurs les « matelotaient » pendant l’hiver, les entourant d’un « bout » (prononcer « boutte » = cordage) en chanvre naturel. Le chanvre ne résistant pas à l’humidité, ces flotteurs de pêche étaient ensuite « coaltarés » (plongés dans le bitume liquide), afin de les protéger… Le « Comptoir de la Fleur de France », désireux de retrouver les gestes d’autrefois, puise dans sa réserve de « boules en verre de jadis » (de véritables boules moulées dans les années 60…) et les « emballe » patiemment…

Hauteur = 18 cm – Diamètre = 14 cm – Verre moulé à la main dans les années 60 – Cordage utilisé : 13 mètres de chanvre naturel en 3 mm – Couleur : vert, marron (si disponible)

De robustes « Pommes de Touline »

Une signature marine et aérienne tout à la fois puisque cet objet est destiné à s’élever dans les airs pour permettre l’amarrage ! Des « Pommes de Touline » à la taille généreuse et 100% en Chanvre Naturel ! En décoration marine ou en « cale-portes » parfaitement adaptés aux courants d’air bretons…

Réalisation particulièrement délicate qui exige du Mateloteur un peu de concentration afin d’équilibrer harmonieusement la « Pomme de Touline ». Nouage difficile, serrage difficile…ce nœud se fait désirer autant qu’il se mérite !

Élément de décoration maritime par excellence, cette « Pomme de Touline » d’un diamètre de 17 cm, saura retenir les ardeurs de vos portes et fenêtres en cas d’avis de grand frais et s’intégrera parfaitement dans votre intérieur au repos…

Hauteur = 35 cm – Diamètre = 17 cm – Cordage utilisé : Chanvre Naturel – Longueur du cordage utilisé = 7,50 mètres – Diamètre du cordage utilisé = 20 mm – Poids = 1,8 kg

Des « Pommes de Touline » très décoratives…

A suspendre aux poignées de portes, à accrocher, à poser sur un meuble, une signature marine et aérienne tout à la fois puisque cet objet est destiné à s’élever dans l’air pour permettre l’amarrage !

Le « Comptoir de la Fleur de France » est heureux de vous présenter sa « Pomme de Touline »! Réalisation particulièrement délicate qui exige du Mateloteur un peu de concentration afin d’équilibrer harmonieusement la « Touline ». Nouage difficile, serrage difficile…ce nœud se fait désirer autant qu’il se mérite !

Un bien bel objet qui associe « Pomme de Touline », « Bonnet Turc », « Épissure Carrée »… L' »Épissure Carrée » ? La Reine des Épissures, une Épissure à quatre torons qu’il convient de serrer proprement afin d’obtenir un parfait carré…

Longueur = 35 cm
Diamètre de la Pomme de Touline = 11 cm
Cordages utilisés : chanvre naturel ou cordage « historique » et ligne à thon
Longueur du cordage utilisé = 6 mètres Diamètre du cordage utilisé = 10 mm

Flotteurs de pêche en verre soufflé artisanalement

Autrefois, les boules de verre matelotées, étaient utilisées comme flotteurs sur les bouées à pavillon (comme éléments de flottaison), sur les orins (cordages reliant la bouée aux filets ou aux casiers) afin d’indiquer le sens du courant et permettre un meilleure « levage », sur les filets eux-mêmes afin de les stabiliser verticalement au fond de l’eau.

Pour les amarrer et les mettre à l’abri des chocs, les Marins-Pêcheurs les « matelotaient » pendant l’hiver, les entourant d’un « bout » (prononcer « boutte » = cordage) en chanvre naturel. Le chanvre ne résistant pas à l’humidité, ces flotteurs de pêche étaient ensuite « coaltarés » (plongés dans le bitume liquide), afin de les protéger… Le « Comptoir de la Fleur de France », désireux de retrouver les gestes d’autrefois, souffle ses « boules de verre » et les « emballe » patiemment…les transformant en véritables « Flotteurs de Pêche » !

Hauteur = 18 cm Diamètre = 8 cm – Verre soufflé à la main par Laurent Lesiourd, Maître verrier à Pont-Aven – Cordage utilisé : chanvre naturel et lin naturel écru – Couleurs : jaune (existe également en vert, bleu et rouge)

Flotteurs de pêche en verre soufflé artisanalement

Autrefois, les boules de verre matelotées, étaient utilisées comme flotteurs sur les bouées à pavillon (comme éléments de flottaison), sur les orins (cordages reliant la bouée aux filets ou aux casiers) afin d’indiquer le sens du courant et permettre un meilleure « levage », sur les filets eux-mêmes afin de les stabiliser verticalement au fond de l’eau.

Pour les amarrer et les mettre à l’abri des chocs, les Marins-Pêcheurs les « matelotaient » pendant l’hiver, les entourant d’un « bout » (prononcer « boutte » = cordage) en chanvre naturel. Le chanvre ne résistant pas à l’humidité, ces flotteurs de pêche étaient ensuite « coaltarés » (plongés dans le bitume liquide), afin de les protéger… Le « Comptoir de la Fleur de France », désireux de retrouver les gestes d’autrefois, souffle ses « boules de verre » et les « emballe » patiemment…les transformant en véritables « Flotteurs de Pêche » !

Hauteur = 18 cm Diamètre = 8 cm – Verre soufflé à la main par Laurent Lesiourd, Maître verrier à Pont-Aven – Cordage utilisé : chanvre naturel et lin naturel écru – Couleurs : rouge (existe également en vert, bleu et jaune)

Flotteurs de pêche en verre soufflé artisanalement

Autrefois, les boules de verre matelotées, étaient utilisées comme flotteurs sur les bouées à pavillon (comme éléments de flottaison), sur les orins (cordages reliant la bouée aux filets ou aux casiers) afin d’indiquer le sens du courant et permettre un meilleure « levage », sur les filets eux-mêmes afin de les stabiliser verticalement au fond de l’eau.

Pour les amarrer et les mettre à l’abri des chocs, les Marins-Pêcheurs les « matelotaient » pendant l’hiver, les entourant d’un « bout » (prononcer « boutte » = cordage) en chanvre naturel. Le chanvre ne résistant pas à l’humidité, ces flotteurs de pêche étaient ensuite « coaltarés » (plongés dans le bitume liquide), afin de les protéger… Le « Comptoir de la Fleur de France » souffle ses « boules de verre » artisanalement et les « emballe » patiemment…les transformant en véritables « Flotteurs de Pêche » !

Hauteur = 18 cm Diamètre = 8 cm – Verre soufflé à la main – Cordage utilisé : chanvre naturel et lin naturel écru – Couleurs : bleu (existe également en vert, rouge et jaune)