Le Comptoir de la Fleur de France, Bretagne, Finistère, Moguériec

Décoration marinenoeuds marins & matelotagesBretagne, Moguériec

Les Ruchers de la Fleur de France

Le plus bel emplacement du monde sur les rebords de la Vallée du Guillec… Une végétation dense, variée, iodée et baignée deux fois par jour par la mer…Quelques ruches découpées dans de belles planches… et pas n’importe quelles ruches ! Des petites ruches toutes carrées, écologiques et que l’on doit au génial Abbé Warré ! Le paradis des abeilles en somme…

Des « cabanes à miel » pas comme les autres !

img_6816

La « Ruche Warré  » c’est quoi ?

Les abeilles des « Ruchers de la Fleur de France » résident dans de magnifiques petites ruches dites « Ruches Warré » qui garantissent une approche écologique de l’apiculture et permettent aux abeilles de vivre dans des conditions très proches du milieu naturel.

img_4464

Rucher au moment de la récolte… 6 hausses tout de même, on en prélèvera deux, le reste étant la propriété de nos « mouches à miel »…

L’Abbé Emile Warré a vécu au siècle dernier, il est décédé en 1951. Passionné d’apiculture, il a expérimenté de nombreuses ruches tout en observant le comportement des Abeilles dans la nature. Il a ainsi mis au point une ruche dite « populaire » que l’on appelle la « Ruche Warré ».

emilewarre2

img_6656

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa philosophie de l’apiculture l’a conduit à mettre au point « une ruche la plus proche des conditions
naturelles de l’Abeille, tout en étant pratique pour l’Apiculteur ». Toute sa vie, il préféra les bénéfices aux profits, il rechercha les économies plutôt que la productivité.

Quelles sont les caractéristiques de la « Ruche Warré » ?

La « Ruche Warré » est une ruche carrée, de petite taille (chaque élément mesure 30cm/30cm pour 21 cm de hauteur) afin de ne pas refroidir l’essaim et par la même de ne pas l’affaiblir. C’est une ruche à « hausses », on glisse les éléments les uns sous les autres au fur et à mesure que la grappe se développe et que les abeilles bâtissent des rayons. Les abeilles ne sont donc pas contraintes de construire « en montant » dans les nouveaux éléments, ce qu’elles détestent. Agrandissement par le bas, récolte par le haut…

img_1640

Chaque élément est composé de 8 rayons (des études très sérieuses montrent qu’une abeille construit toujours 8 rayons dans la nature, ce qui conserve toute la chaleur à l’essaim). Les abeilles construisent elles-mêmes les rayons à partir de barrettes simplement amorcées d’un trait de cire. Toute la cire de la « Ruche Warré », provient exclusivement des abeilles, il n’y a pas d’apports extérieurs de cire, ce qui limite le développement des maladies. Alors c’est certain, on récolte moins car les abeilles doivent tout construire, mais on a la satisfaction de ne pas les pousser et de retrouver, avec elles, leurs gestes millénaires.

img_1641

Il n’y a donc pas de « cadres » dans la « Ruche Warré » qui permettent ordinairement à de beaux et grands apiculteurs de poser « cadres en mains » devant le soleil couchant… Avec la « Ruche Warré », l’apiculteur travaille sur des éléments entiers, on ajoute des éléments (par en-dessous), on les récolte… c’est une ruche divisible.

Les « Ruches Warré » sont des ruches vitrées à l’arrière ce qui permet de suivre l’évolution de l’essaim dans la ruche sans avoir à les ouvrir, cela évite le refroidissement, le « stress » des Abeilles qui se gavent alors du précieux nectar…

L’extraction se fait par élément entier. Il n’y a pas besoin d’avoir un extracteur. Si l’on a un petit nombre de ruches il suffit de briser les rayons directement dans un tamis au dessus d’un maturateur et de laisser le miel s’écouler.

Au moment de la récolte, l’apiculteur laisse aux Abeilles beaucoup plus de Miel que dans d’autres types de ruches. Pas besoin donc de les nourrir au sirop ou au candi… Cela évite encore une fois d’introduire dans la ruche des éléments extérieurs qui peuvent se révéler indigestes ou nuisibles.

Par ces temps difficiles pour les abeilles, leur proposer une ruche où elles sont plus à l’aise, moins dérangées, moins agressives, en meilleure santé car nourries avec leur propre miel, n’est-ce pas une alternative plutôt motivante ?

img_8512

C’est le fruit de ce travail, surtout de celui des de nos « mouches à miel désirables » à dire vrai, que le « Comptoir de la Fleur de France » vous propose…en quantité limitée !

Vous souhaitez acheter le bon Miel « Toutes Fleurs » du Pays Léonard ?

Pot de 500 grammes
Date Limite d’Utilisation Optimum (DLUO) : Mars 2020

Prix à l’unité = 9 Euros

Attention, les « mouches à miel désirables » du « Comptoir de la Fleur de France » produisent en quantité limitée, elles ne comptent pas leurs heures, mais elles gardent un peu de « sucre » pour s’assurer un p’tit regain de vie pendant l’hiver venteux…

capture

abeilles2

Une « mouche à miel » désirable pour des tartines délicieusement sucrées !

string(0) ""